Search

Groupe d’étude sur la méthodologie des essais cliniques avec P. falciparum

Exploration des principaux facteurs d'analyse et de méthodologie qui affectent le calcul des estimations de l'efficacité des antipaludiques

Mise à jour et aperçu général

Le groupe sur la méthodologie des essais cliniques de WWARN a été formé en décembre 2015. Les groupes de recherche disposant de jeux de données pertinents ont été contactés en janvier 2016. Désormais, le groupe d'étude n’accepte plus les nouvelles contributions de données. Les analyses statistiques ont commencé et les résultats préliminaires des analyses en cours seront partagés au Forum 2016 de l'EDCTP (Lusaka, Zambie) et à la réunion de l’ASTMH 2016 (Atlanta, États-Unis). Les publications sont prévues en 2017-18. 

Raison d'être

Les thérapies combinées à base d'artémisinine (ACT) sont actuellement le traitement de première intention recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) contre le paludisme non compliqué. L'artémisinine et ses dérivés agissent vite et sont éliminés rapidement alors que les médicaments associés ont une activité antipaludique prolongée, allant de quelques jours à plusieurs semaines. La grande variété des profils pharmacocinétiques des ACT disponibles a des implications importantes sur la quantification et la comparaison de l'efficacité des antipaludiques, qui diffère sensiblement en fonction de divers facteurs tels que la durée du suivi, le degré d'attrition et les méthodes statistiques utilisées [1-4]. Actuellement, il y a peu de consensus parmi les chercheurs quant à la meilleure façon de rendre compte de ces questions de méthodologie et de conception. L’organe d’archivage de WWARN contient des données cliniques sur plus de 135 000 patients traités avec des schémas thérapeutiques antipaludiques, offrant ainsi une ressource unique pour explorer les questions méthodologiques sous-jacentes aux essais d'efficacité clinique sur les antipaludiques.

Ce groupe d'étude identifiera les principaux facteurs d'analyse et de méthodologie qui étayent le calcul des estimations d'efficacité des antipaludiques. Il permettra également de mesurer le degré avec lequel ces facteurs influencent les essais comparatifs dans différents contextes endémiques. Nous explorerons ensuite de nouvelles approches statistiques pour améliorer l'évaluation de l'efficacité des antipaludiques et l'analyse comparative des essais cliniques sur les médicaments.

Finalité et objectifs

L'objectif global de ce groupe est d'optimiser les méthodes statistiques qui quantifient l'efficacité des antipaludiques ciblant les stades sanguins de l’infection non compliquée à P. falciparum.

Objectifs

  1. Quantifier l'impact et l'ampleur des diverses approches méthodologiques (règles de censures, perdus de vue, génotypage peu concluant , données manquantes, etc.) sur l'efficacité clinique
  2. Évaluer la durée optimale du suivi avec les ACT
  3. Comparer les estimations d'efficacité découlant de l'utilisation de méthodes statistiques différentes

Critères essentiels d'inclusion dans les ensembles de données

  • Études cliniques sur le paludisme non compliqué à P. falciparum traité avec les thérapies combinées à base d'artémisinine suivantes :
      • Artéméther-luméfantrine (six doses)
      • Dihydroartémisinine-pipéraquine
      • Artésunate-amodiaquine (association à dose fixe)
      • Artésunate-méfloquine (association à dose fixe)
  • Données individuelles des patients, incluant :
  • Durée minimum de suivi de 28 jours
  • Classement des résultats basé sur le génotypage par PCR
  • Informations sur les schémas posologiques, notamment la dose en fonction du poids ou de l'âge
  • Caractéristiques des patients à l'inclusion, y compris l'âge et le sexe

Critères souhaitables des ensembles de données

  • Classement des résultats en fonction de chaque marqueur de génotypage (MPS1, MPS2 ou GlURP)
  • Multiplicité d'infections

Normalisation des données

Après le téléchargement des données dans son organe d'archivage, WWARN normalisera les ensembles de données, selon son Clinical Data Management and Statistical Analysis Plan, et les rassemblera au sein d'une base de données unique contenant des données individuelles de patients dont la qualité devra être assurée.

Gouvernance du groupe d’étude

Ce groupe d'étude est dirigé par Prabin Dahal et fera partie de ses études de doctorat sous la direction de statisticiens, Dr Kasia Stepniewska et Pr Julie Simpson, et de cliniciens, Pr Philippe Guérin et Pr Ric Price.

Le groupe d'étude comprend des chercheurs qui fournissent des jeux de données pertinents. Comme il s'agit d'un travail méthodologique, les publications découlant de ces travaux mentionneront Prabin Dahal comme premier contributeur au nom du groupe d’étude de WWARN sur la méthodologie des essais cliniques

Pour de plus amples renseignements, envoyez un e-mail à Prabin Dahal (prabin [dot] dahal [at] wwarn [dot] org)" rel="nofollow">prabin [dot] dahal [at] wwarn [dot] org)