Search
Small malnourished child in Darfur

Groupe d'étude ACT antipaludiques et malnutrition de WWARN

Évaluation de l'effet de nombreux indicateurs nutritionnels sur les résultats thérapeutiques observés chez des enfants âgés de 6 à 59 mois, atteints de paludisme non compliqué à P. falciparum et soignés par thérapies combinées à base d'artémisinine.

Mise à jour et aperçu général

Les renseignements concernant les modalités d'adhésion au groupe d'étude seront disponibles en mai 2015. Le groupe d'étude fermera fin mai 2015. Un plan d'analyse statistique détaillé sera développé et partagé avec les membres du groupe d'étude en juin 2015.

Raison d'être

Le paludisme et la malnutrition sont des causes majeures de morbidité et mortalité dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Chaque année, on estime à environ 3,1 millions le nombre de décès d'enfants de moins de 5 ans attribué à la malnutrition1. Chez les enfants, la sévérité et l'étendue de la malnutrition sont mesurées par plusieurs indicateurs anthropométriques à partir de courbes de croissance de référence normalisées. Ces indicateurs comprennent la maigreur (poids insuffisant par rapport à la taille, une mesure de malnutrition aiguë), la circonférence de la partie supérieure du bras (MUAC) qui est une approximation de l'état nutritionnel des enfants de moins de cinq ans, le retard de croissance (taille insuffisante par rapport à l'âge, une mesure de la croissance linéaire) et l'insuffisance pondérale (poids insuffisant par rapport à l'âge, un indice composé de la maigreur et du retard de croissance). En 2011, le retard de croissance et la maigreur ont touché respectivement au moins 165 et 52 millions d'enfants dans le monde1. La relation entre la malnutrition et le paludisme reste mal comprise. Certaines études suggèrent que la malnutrition est associée à un plus grand risque de paludisme2,3, d'autres au contraire qu'elle a effet protecteur4–6, tandis que d'autres encore n'ont montré aucun lien entre les deux6,7. De même, la relation entre les indicateurs nutritionnels et l'efficacité des antipaludiques est mal cernée avec des résultats souvent opposés8–10. La non-généralisabilité de ces résultats peut être due à l'hétérogénéité des populations étudiées, la diversité de l'intensité de la transmission, le recours à différents indicateurs, définitions et références de croissance9 mais également aux tailles réduites des échantillons. Cette lacune dans nos connaissances sur le lien entre la malnutrition et l'efficacité des antipaludiques doit être comblée.

Objectifs

  • Évaluer l'impact au niveau mondial de la malnutrition aiguë (mesurée par des indicateurs anthropométriques) sur l'efficacité des ACT chez les enfants de moins de 5 ans souffrant de paludisme non compliqué à P. falciparum. Les ACT retenus sont l'artéméther-luméfantrine (AL), l'artésunate-amodiaquine (AS-AQ), la dihydroartémisinine-pipéraquine (DHA-PQP) et l'artésunate-méfloquine (AS-MQ)
  • Étudier l'impact de la malnutrition sur la réponse parasitologique précoce dans les trois premiers jours suivant le traitement par un ACT
  • Étudier l'impact de la malnutrition sur la réponse parasitologique tardive après le traitement par un ACT

Critères essentiels d'inclusion dans les ensembles de données

  • Essais cliniques avec l'artéméther-luméfantrine, l'artésunate-amodiaquine, la dihydroartémisinine-pipéraquine et l'artésunate-méfloquine sur des enfants âgés de 6 à 59 mois
  • Données disponibles sur l'âge, le poids, le sexe et la taille des patients
  • Durée minimum de suivi de 28 jours 

Critères souhaitables (non requis pour l'inclusion dans l'étude)

  • Données disponibles sur la circonférence de la partie supérieure du bras (MUAC) des patients
  • Résultats du génotypage par PCR
  • Dosage (mg/kg)
  • Niveau d'hémoglobine
  • Comptage quotidien des parasites

Normalisation des données

Les données partagées avec WWARN seront normalisées, selon son Plan de gestion et d'analyse statistique des données cliniques, puis rassemblées au sein d'une base de données unique contenant des données individuelles de patients dont la qualité sera garantie. 

Indicateurs anthropométriques

L'état nutritionnel sera évalué grâce à des références de croissance normalisées spécifiques à l'âge, le poids, la taille et le sexe, selon les recommandations 2006 de l'OMS, en utilisant le progiciel igrowup stata11. Les indicateurs anthropométriques comprennent le poids-pour-âge (WAZ), la taille-pour-âge (HAZ) et le poids-pour-taille (WHZ).

Gouvernance du groupe d’étude

Le groupe d'étude comprend des chercheurs qui ont contribué à l'analyse groupée en fournissant des jeux de données pertinents. Les jeux de données restent la propriété du chercheur. Le groupe d'étude décide collectivement d'ajouter des études supplémentaires, des analyses de données et des plans de publication, en accord avec la politique de publication WWARN. Le groupe d'étude nomme une ou deux personnes pour coordonner les activités, notamment l'analyse des données, la rédaction des publications et les rapports qui seront ensuite examinés par le groupe

Pour toutes autres informations, en particulier pour savoir comment rejoindre le groupe d'étude, merci de contacter le Pr Philippe Guérin (christian [dot] nsanzabana [at] wwarn [dot] org).

Références

1.        Black, R. E. et al. Maternal and child undernutrition and overweight in low-income and middle-income countries. Lancet 382, 427–451 (2013).

2.        Nyakeriga, A. M., Troye-Blomberg, M., Chemtai, A. K., Marsh, K. & Williams, T. N. Malaria and nutritional status in children living on the coast of Kenya. Am. J. Clin. Nutr. 80, 1604–1610 (2004).

3.        Ehrhardt, S. et al. Malaria, anemia, and malnutrition in african children--defining intervention priorities. J. Infect. Dis. 194, 108–114 (2006).

4.        Genton, B., Al-Yaman, F., Ginny, M., Taraika, J. & Alpers, M. P. Relation of anthropometry to malaria morbidity and immunity in Papua New Guinean children. Am. J. Clin. Nutr. 68, 734–741 (1998).

5.        Murray, M. J., Murray, A. B., Murray, N. J. & Murray, M. B. Diet and cerebral malaria: The effect of famine and refeeding. Am. J. Clin. Nutr. 31, 57–61 (1978).

6.        Snow, R. W., Byass, P., Shenton, F. C. & Greenwood, B. M. The relationship between anthropometric measurements and measurements of iron status and susceptibility to malaria in Gambian children. Trans. R. Soc. Trop. Med. Hyg. 85, 584–589 (1991).

7.        Müller, O., Garenne, M., Kouyaté, B. & Becher, H. The association between protein-energy malnutrition, malaria morbidity and all-cause mortality in West African children. Trop. Med. Int. Heal. 8, 507–511 (2003).

8.        P. Mitangala Ndeba, U. D’Alessandro, P. Hennart, P. Donnen, D. Porignon, G. Bisimwa Balaluka, A. Bisimwa Nkemba, N. C. M. and M. D. W. Efficacy of Artesunate Plus Amodiaquine for Treatment of Uncomplicated Clinical Falciparum Malaria in Severely Malnourished Children Aged 6–59 Months, Democratic Republic of Congo. Clin. Exp. Pathol. (2012). doi:10.4172/2161-0681.S3-005

9.        Verret, W. J. et al. Effect of nutritional status on response to treatment with artemisinin-based combination therapy in young Ugandan children with malaria. Antimicrob. Agents Chemother. 55, 2629–2635 (2011).

10.      Hess, F. I. et al. Anti-malarial drug resistance, malnutrition and socio-economic status. Trop. Med. Int. Health 2, 721–728 (1997).

11.      WHO. WHO child growth standards: length/height-for-age, weight-for-age, weight-for-length, weight-for-height and body mass index-for-age: methods and development. (2006).