Search
Groupes d'étude de WWARN

Groupes d'étude

Le réseau WWARN forme plusieurs groupes collaboratifs en vue de réaliser des analyses groupées de leurs données et de répondre à des questions spécifiques sur la résistance aux antipaludiques. Le rassemblement des données de plusieurs études augmente les tailles des échantillons, ce qui permet d’identifier les tendances ou les effets sur les sous-populations avec plus de certitude. En travaillant ensemble et en combinant les données provenant de plusieurs régions, nous aspirons à améliorer la compréhension de la résistance et à renforcer les efforts pour contrôler et finalement éradiquer le paludisme.

Source : Lindsay Mgbor / Département pour le développement international
Le groupe d’étude sur le paludisme pendant la grossesse et chez l’enfant

Exploration de l'impact du paludisme pendant la grossesse sur l'anémie, le paludisme, la morbidité et la croissance de l’enfant : une méta-analyse de données individuelles 

Source : Arne Hoel / Banque mondiale
Groupe d'étude sur l’adhésion thérapeutique contre vivax

Le groupe d'étude sur l’adhésion thérapeutique contre vivax vise à évaluer l'effet de l’adhésion thérapeutique variable sur l’efficacité du traitement contre P. vivax et à élaborer un modèle mathématique pharmacocinétique-pharmacodynamique intra-hôte pour le traitement contre P. vivax. 

Source : Dominic Chavez, Banque mondiale
Le traitement préventif intermittent pendant la grossesse (TPIg) et le groupe d'étude sur les mutations associées à la résistance à la SP

L'objectif global du TPIg et du groupe d'étude sur les mutations associées à la résistance à la SP est de quantifier la façon dont les parasites porteurs de l'haplotype* mutant sextuple associé à la résistance à la SP modifie l'effet des TPIg sur la santé maternelle et infantile.

Mère avec bébé, Zambie. Crédit: John et Penny Hubley.
Groupe d’étude sur les autres stratégies de prévention du paludisme pendant la grossesse

Le groupe d’étude sur les autres stratégies de prévention du paludisme pendant la grossesse a pour objectif de déterminer la sécurité et l'efficacité des nouvelles stratégies de lutte contre le paludisme pendant la grossesse, notamment le dépistage et le traitement intermittents (DTIg) avec la dihydroartémisinine-pipéraquine (DP) ou l'artéméther-luméfantrine (AL) en Afrique subsaharienne.

Lymphocyte avec globules rouges. Crédit: Université d'Édimbourg
Groupe d’étude sur la numération des globules blancs dans le paludisme

Détermination des facteurs affectant la leucocytémie à l’inclusion et lors de la phase aiguë de l'infection palustre. 

MEB de globules rouges. Crédit: David Gregory et Debbie Marshall
Groupe d'étude sur la relation hémoglobine-hématocrite dans le paludisme

Évaluation de la relation entre les mesures d'hémoglobine et de l'hématocrite.

Médicaments antirétroviraux pour traiter l’infection par le VIH. Credit NIAID
Sécurité ACT-ARV

Il s’agit d’une extension d’un groupe d’étude prévu pour examiner l’incidence de l’infection à VIH et de l’administration concomitante des antirétroviraux (ARV) couramment utilisés sur la sécurité de la dihydroartémisinine-pipéraquine (DP). En raison du manque d’études disponibles sur la DP, la méta-analyse de données individuelles des patients (DIP) avait une plus grande valeur, en terme de santé publique, quand ces résultats ont été comparés à d’autres ACT.

Médicaments antirétroviraux pour traiter l’infection par le VIH. Credit NIAID
Pharmacocinétique ARV / artéméther-luméfantrine

Une méta-analyse des données individuelles des patients (DIP) pour déterminer l’effet des médicaments antirétroviraux (ARV) et de l’infection à VIH sur la pharmacocinétique de l’artéméther et de la luméfantrine. L'analyse vise à apporter les preuves nécessaires permettant d'orienter les recommandations sur l'utilisation et le dosage optimal de l'artéméther-luméfantrine (AL) chez les patients infectés par le VIH.

Médicaments antirétroviraux pour traiter l’infection par le VIH. Credit NIAID
Groupes d’étude Antipaludiques – Antirétroviraux

Méta-analyses de données individuelles des patients pour déterminer l’effet des médicaments antirétroviraux (ARV) et de l’infection à VIH sur la pharmacocinétique et/ou la pharmacodynamique des antipaludiques.

Le groupe d’étude sur les marqueurs moléculaires de la résistance en Afrique de l'Ouest
Le groupe d’étude sur les marqueurs moléculaires de la résistance en Afrique de l'Ouest

Ce groupe d'étude a pour objectif de rassembler et d'explorer les données les plus récentes sur la prévalence des marqueurs moléculaires associés à la résistance aux médicaments antipaludiques dans les pays d'Afrique occidentale.

Pages

Groupe d’étude sur l’impact de la posologie d’AL

Une analyse groupée qui a évalué l'impact des variations de doses d'artéméther-luméfantrine (AL) ajustées au poids (mg/kg) sur l'efficacité thérapeutique de ces deux médicaments combinés. Le groupe a étudié et évalué si la dose de luméfantrine administrée aux patients était un facteur de risque de recrudescence (retour des symptômes) de la maladie.
Le groupe d'étude a été fermé aux nouveaux participants en mars 2013. 
Détails de publication: Worldwide Antimalarial Resistance Network (WWARN) AL Does Impact Study Group. The effect of dose on the antimalarial efficacy of artemether-lumefantrine: a systematic review and pooled analysis of individual patient data. The Lancet Infectious Diseases 2015; D-14-00566R1; DOI 10.1016 S1473-3099 (15)70024-1

Groupe d’étude sur l’impact de la posologie d’AS-AQ

Une analyse groupée pour évaluer l'impact des variations de doses d'artésunate-amodiaquine (AS-AQ) ajustées au poids (mg/kg) sur l'efficacité thérapeutique de ces deux médicaments combinés. Le groupe d'étude a évalué si la dose d'amodiaquine administrée aux patients était un facteur de risque de recrudescence (retour des symptômes) de la maladie.
Le groupe d'étude a été fermé aux nouveaux participants en mars 2013. 
Détails de publication: The Worldwide Antimalarial Resistance Network (WWARN) AS-AQ Study Group. The effect of dosing strategies on the therapeutic efficacy of artesunate-amodiaquine for uncomplicated malaria: a meta-analysis of individual patient data. BMC Medicine 2015 13:66. Published 31 March 2015 doi: 10.1186/s12916-015-0301-z.

Finger-prick of child for malaria blood slide
Groupe d’étude sur l’impact de la posologie DHA-PQP

Une analyse groupée pour évaluer l'impact des variations de doses de dihydroartémisinine-pipéraquine (DHA-PQP) ajustées au poids (mg/kg) sur l'efficacité thérapeutique de ces deux médicaments combinés. Le groupe d'étude a évalué si la dose de pipéraquine administrée aux patients était un facteur de risque de recrudescence (retour des symptômes) de la maladie.
Le groupe d'étude a été fermé aux nouveaux participants en mars 2013. Un article a été publié dans PLOS Medicine en décembre 2013.
Publications connexes :
The WorldWide Antimalarial Resistance Network (WWARN) DP Study Group (2013) The Effect of Dosing Regimens on the Antimalarial Efficacy of Dihydroartemisinin-Piperaquine: A Pooled Analysis of Individual Patient Data. PLOS Med 10(12): e1001564. doi:10.1371/journal.pmed.1001564

Finger-prick for malaria blood slide
Groupe d’étude sur la clairance parasitaire

Ce groupe d'étude vise à caractériser la clairance parasitaire, stratifiée par emplacement, traitement et période de temps et à trouver les programmes optimaux d'échantillonnage restreint pour estimer la clairance.
Un manuscrit intitulé « Baseline parasite clearance data in uncomplicated falciparum malaria after treatment with an artemisinin derivative alone or in combination » a été soumis pour publication dans la revue Malaria Journal. Il est en cours de révision.
Publications connexes :
Flegg JA, Guerin PJ, Nosten F et al. Optimal sampling designs for estimation of Plasmodium falciparum clearance rates in patients treated with artemisinin derivatives. Malaria Journal, 2013. Doi: 10.1186/1475-2875-12-411.  PMID: 24225303

Alignement of DNA sequences
Groupe d’étude sur les marqueurs moléculaires AS-AQ/AL

Le groupe d’étude Marqueurs moléculaires et artésunate-amodiaquine/artéméther-luméfantrine (AS-AQ/AL) a montré que si les patients étaient infectés avec des parasites porteurs de mutations particulières dans les gènes pfcrt et pfmdr1, le risque de voir échouer le traitement à base d'artéméther-luméfantrine (AL) était plus élevé.
Publications connexes :
Venkatesan M, et al. Polymorphisms in Plasmodium falciparum Chloroquine Resistance Transporter and Multidrug Resistance 1 Genes: Parasite Risk Factors that Affect Treatment Outcomes for P. falciparum Malaria after Artemether-Lumefantrine and Artesunate-Amodiaquine.  Am J Trop Med Hyg. 2014 Oct;91(4):833-43. doi: 10.4269/ajtmh.14-0031.

Malaria microscopist in health care facility in Tanzania
Groupe d’étude sur l’ACT en Afrique

Une analyse groupée qui évalue la réponse parasitologique précoce à l'inclusion après une thérapie combinée à base d'artémisinine (ACT) en Afrique subsaharienne. L'analyse compile les taux de positivité du parasite (PPR) au jour 3 chez des patients, souffrant de paludisme à Plasmodium falciparum non compliqué, recrutés dans des essais portant sur l'efficacité clinique des ACT.
Le groupe d'étude a été fermé aux nouveaux participants en mars 2013. Un projet de manuscrit a été finalisé et partagé entre les membres de groupe d'étude en février 2015. 
Détails de publication: WWARN Artemisinin based Combination Therapy (ACT) Africa Baseline Study Group, Clinical determinants of early parasitological response to ACTs in African patients with uncomplicated falciparum malaria: a literature review and meta-analysis of individual patient data. BMC Medicine2015, 13:212 doi:10.1186/s12916-015-0445-x PMID: 26343145