Search

Outil sur les marqueurs kelch

WWARN, MORU et UCT ont développé une méthode de présentation des informations minimales essentielles pour suivre les marqueurs moléculaires de résistance au traitement dans le gène kelch13 de Plasmodium falciparum.

 

 

La résistance du parasite aux traitements antipaludiques menace les objectifs d'élimination du paludisme à l'échelle mondiale. Par exemple, certaines mutations observées dans la protéine Kelch 13 de Plasmodium falciparum sont associées à la résistance à l'artémisinine qui est d'abord apparue en Asie du Sud-Est et qui se propagera probablement en Afrique. Pour en savoir plus sur le travail de suivi de la résistance effectué par WWARN à l'aide du gène kelch 13.

Il est essentiel de disposer d'outils permettant de suivre l'évolution géographique de ce phénomène pour en informer les décideurs à l'échelle locale, régionale et mondiale.

L'outil sur les marqueurs kelch, mis au point par des scientifiques de WWARN, du Mahidol-Oxford Tropical Medicine Research Unit (MORU) et de l'University of Cape Town (UCT), permet de connaitre les informations minimales essentielles – tirées d'études sur les marqueurs kelch 13 du paludisme – nécessaires à leur mise en commun avec d'autres données similaires.

L'outil est composé de quatre feuilles Excel : informations sur l'outil (P1-About), l'outil lui-même – champs à compléter avec les données de l'étude (P2-Tool), les méta-données des variables (P3-Variables) et d'autres instructions (P4-Instructions). Télécharger l'outil

Lire l'article complet : Mapping genetic markers of artemisinin resistance in Plasmodium falciparum malaria in Asia: a systematic review and spatiotemporal analysis. (Cartographie des marqueurs génétiques de la résistance à l'artémisinine chez Plasmodium falciparum en Asie : revue systématique et analyse spatiotemporelle)

Pour en savoir plus sur l'outil ou pour fournir des données sur les marqueurs moléculaires de la résistance à WWARN, veuillez contacter info [at] wwarn [dot] org.

 

 Map example

Figure : Distribution de la prévalence des marqueurs K13 et année de la collecte d'échantillons la plus récente pour chaque unité administrative. Tous les marqueurs moléculaires de l'année ont été agrégés dans chaque unité administrative de niveau 1 (Afghanistan, Bangladesh, Cambodge, Indonésie, Laos, Iran, Malaisie, Népal, Thaïlande, Vietnam et Yémen) et de niveau 2 (Chine, Inde, Pakistan et Birmanie). Les marqueurs "validés" et "associés" n'ont été trouvés qu'en Inde, dans le Bassin du Grand Mékong et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.