Search

La Boite à outils pour les essais cliniques sur le paludisme

Nous sommes en course de traduire l'outil en 2019. Nous vous encourageons à utiliser nos outils et ressources. Nous vous demandons simplement de bien respecter Nos intructions d’utilisation des outils et ressources

La boîte à outils donne un aperçu des différents composants permettant de concevoir et de lancer un essai clinique sur le paludisme. Cliquez sur chaque composant ci-dessous pour en savoir plus et accéder à diverses ressources liées à chaque étape de la voie. Vous pouvez naviguer facilement dans la boîte à outils : les chercheurs qui mettent en place des essais cliniques peuvent suivre les étapes par ordre chronologique, tandis que les spécialistes peuvent passer directement à l'étape spécifique à leur travail.

Un grand nombre de nos outils ne sont disponibles qu’en Anglais. Si vous souhaitez les utiliser dans une autre langue, merci de nous le faire savoir par courriel info [at] wwarn [dot] org

Toolkit stages FR

Question de recherche:

Une question de recherche claire et précise est l'aspect le plus important, le point de départ de tout essai clinique sur le paludisme.

Définir une question

  • La question de recherche est l'étape la plus importante de toute la voie car c’est elle qui dirigera votre essai clinique. 

  • Votre question doit combler les lacunes de nos connaissances, il est donc important de comprendre ce qui a déjà été fait ; un examen approfondi des travaux antérieurs et en cours est essentiel. Vérifiez les registres d'essais, la littérature publiée par PubMed et d'autres bases de données, ainsi que les revues de la littérature WWARN. Vous trouverez également sur la carte WWARN Explorer et dans les outils Molecular Surveyors énormément d'informations relatives à l’artémisinine, aux médicaments associés des ACT, à la sulfadoxine-pyriméthamine et à la résistance à la chloroquine (P vivax). Ces outils vous permettent de visualiser les données provenant d'études menées sur la résistance aux antipaludiques en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Océanie — et stockées dans le Centre de données sécurisé de WWARN, pour identifier et comprendre les lacunes de nos connaissances. 

  • Par exemple, si l'efficacité globale d'un médicament est connue dans une population, vous pourriez aborder son efficacité dans des groupes spécifiques, par exemple chez les jeunes enfants. 

  • Votre question doit généralement inclure des informations spécifiques sur les participants, intervention(s), comparateur(s) et résultats (format PICO). 

  • Pendant que vous faites ces choix, gardez à l’esprit les groupes cibles — les personnes ou les organisations qui pourraient utiliser vos données. Ces informations seront-elles surtout utiles à un public local, régional, national ou international?

Élaborer un protocole / une proposition

  • Une proposition sert à approcher un bailleur de fonds pour le financement de l'essai (voir ci-dessous), alors qu'un protocole peut être considéré comme une description plus détaillée des composants mentionnés dans la proposition ; il décrit l’ensemble du déroulement de l'essai pour que le personnel le suive (comme une recette) et puisse mener à bien l'essai clinique. Un protocole, accompagné de documents d’essai complémentaires, est ensuite présenté à un comité d'éthique et à d'autres instances en vue de son approbation avant le démarrage de l’essai. 

  • Assurez-vous de choisir la bonne conception, qui répondra aux questions posées d'une manière impartiale. Vous trouverez sur notre page de formation en ligne des liens vers des formations courtes, portant notamment sur la construction d’une question de recherche et le protocole de recherche. 

  • Dans le cadre des bonnes pratiques (dont la discipline), il est maintenant recommandé de publier un protocole d'essai avant de commencer l’essai. Vous pouvez également parcourir les bases de données de publication à la recherche de protocoles publiés qui vous aideront à orienter la conception de votre essai.

Identifier un promoteur ou bailleur de fonds

  • Un promoteur d'essai clinique est une personne, entreprise ou institution qui accepte la responsabilité d'initier, d’aider à la gestion ou au financement de l’essai, sans nécessairement réaliser l’essai. Le promoteur peut être également le bailleur de fond, mais pas toujours. Vous devez comprendre les attributions et portées des programmes de financement selon les différents bailleurs de fonds. Vous économisez ainsi du temps et êtes sûr(e) de postuler auprès du bon bailleur de fond et de solliciter le bon programme. Le Réseau de la santé mondiale a un outil appelé Site Finder destiné aux groupes de recherche, bailleurs de fond et promoteurs pour qu’ils entrent en contact les uns avec les autres. 

  • Pour approcher un promoteur, il vous faut une ébauche de proposition de votre projet. 

  • Comme pour le protocole, la proposition décrit :

       - pourquoi il est important de répondre à votre question de recherche;
       - comment l’essai répondra à la question de la recherche;
       - comment vous envisagez de concevoir l’essai pour que les résultats atteignent ses objectifs;
       - l'impact attendu de votre réponse et le public visé.

Planifier

La planification d'un essai clinique sur le paludisme a plusieurs composantes : l'idée initiale, le développement d'une question, la procédure d’évaluation des risques, l'obtention des approbations déontologiques et autres concernant l’essai, ainsi que toute l'organisation qui doit être en place avant d'entreprendre des activités sur le ou les sites cliniques. Le Réseau mondial de la santé a une carte de processus interactive très utile (link is external) qui vous guide à travers ces longues étapes de planification.

Analyse des risques

  • La planification de la gestion des risques doit être une priorité au même titre que la planification du projet. L'objectif est de s'assurer que l'étude est effectuée correctement afin que les résultats soient fiables et valides, et que les participants ne courent aucun risque. Des stratégies sont mises en place pour la surveillance de la sécurité des participants et pour la communication des données de sécurité, conformément aux conditions stipulées par le promoteur, les comités d'éthique et les autorités de réglementation.
  • Tous les risques relatifs à la sécurité des patient(e)s et de celles et ceux qui mènent l'étude ainsi que les risques liés à l'intégrité des données doivent être identifiés à l'avance – si possible – afin qu'ils puissent être atténués.
  • Les données recueillies durant l’étude doivent être rassemblées de manière fiable et correcte et soigneusement saisies dans le formulaire clinique approprié, en toute sécurité. Si cela n’est pas fait, l'étude ne peut pas atteindre son but.

Mettre en place les activités de surveillance et de gestion des essais

  • Une surveillance adaptée de l’essai garantit la sécurité des participants ainsi que la présentation de résultats appropriés à la fin de l’essai. Le promoteur de l'essai doit veiller à ce que le personnel suive le protocole, exécute les procédures et traite les données comme prévu. Le promoteur doit également s’assurer qu'un observateur indépendant est recruté pour examiner la conduite de l’essai et vérifier que l’essai se déroule conformément au protocole et aux normes locales et internationales relatives à l'éthique et la qualité.
  • L'équipe de recherche, quant à elle, doit travailler selon ses propres plans de gestion du projet et d'assurance qualité – dont les contrôles qualité chaque fois que cela est nécessaire – et agir sur tous les points identifiés par l’observateur dans un laps de temps spécifié.
  • Il peut être nécessaire de créer un comité indépendant de surveillance des données et de la sécurité pour examiner le protocole et les analyses intermédiaires.
  • Un comité de pilotage de l'essai peut également être mis sur pied pour gérer les problèmes scientifiques qui pourraient survenir au cours de l’essai. Il est conseillé par le comité de surveillance de l’essai.

Plan de gestion des données

  • Les bonnes pratiques de gestion des données sont essentielles à la réussite d'un essai clinique. Nous avons donc inclus des outils qui permettent d’élaborer des plans de gestion des données, une base de données et un instrument de capture de données (cahier d'observation ou CRF pour Case Record Form) appropriés, adaptés aux objectifs de l’essai.
     
  • Pour aider les chercheurs à mettre en œuvre la Norme relative aux données des domaines thérapeutiques appliquée au paludisme (TAUG-paludisme), développée en partenariat avec le CDISC, nous sommes ravis de partager, au sein de la boîte à outils, un CRF normalisé qui facilite la collecte de données cliniques pertinentes selon les normes CDASH (Clinical Data Acquisition Standards Harmonization) et qui cartographie les données selon le modèle SDTM (Study Data Tabulation Model). Notre CRF, conforme au CDASH, est destiné à être utilisé par les personnes impliquées dans la planification, la collecte, la gestion et l'analyse des essais et études cliniques sur les antipaludiques pour assurer la conformité aux exigences réglementaires pertinentes concernant la soumission des données. Nous espérons également qu'il encouragera l'échange des données, pour que ces dernières puissent être mises en commun et partagées, et qu’il permettra aux données cliniques sur le paludisme d’être dûment archivées et disponibles à des fins d'analyse et de rapports. 
  • Pensez aux procédures de contrôle qualité, y compris la façon dont vous assurerez l'intégralité des données. Pensez également aux contrôles des instruments et des procédures accomplies par des humains – par exemple, comment la qualité du comptage microscopique des parasites du paludisme dans les échantillons de sang sera-t-elle assurée ? Faut-il envisager d'utiliser des méthodes électroniques de capture de données plutôt que des méthodes papier ? Toutes ces mesures doivent permettre d’obtenir des données propres et exactes, selon le protocole.
  • Le choix du système de gestion de données à utiliser dépend de son coût et de sa complexité ; choisissez le système qui correspond à l'expertise de votre institution, qui est rentable et qui convient aux besoins de l'étude. Nous avons mis au point une base de données de modèle REDCap® compatible avec notre modèle CRF. Elle est gratuite et à votre disposition si besoin. Merci de consulter notre fiche d'information pour en savoir plus sur la façon d'y accéder.

Enregistrement de l'essai

  • Un registre d'essai est une plate-forme d'enregistrement des essais cliniques qui permet aux chercheurs, patients et grand public d’avoir accès à des informations sur l’essai. 
  • L'enregistrement d'un essai est une obligation juridique dans la plupart des pays. Il est fortement conseillé de le faire même lorsque ce n’est pas nécessaire. 
  • En effet, beaucoup de journaux ne publient pas les résultats des essais qui n’ont pas été enregistrés au moment de l’inscription du premier patient. La plupart des bailleurs de fonds exigent également que les essais qu'ils financent soient enregistrés.
  • L'enregistrement de l'essai réduit également la publication sélective des résultats d'essais cliniques puisque la conception de l'essai est connue dès le début. Même si l'issue de l’essai n'est pas ce que l'on espérait (le nouveau médicament est inefficace !), cela reste des informations importantes.

Approbations éthiques et réglementaires

  • Avant d'entreprendre toute activité liée à l’essai, y compris le dépistage et le recrutement, le protocole d'essai doit être soumis à un comité d'éthique pour examen. De plus, il est possible que vous deviez également le soumettre à l'autorité réglementaire nationale ou à d'autres parties intéressées. L'Institut national des États-Unis pour l'allergie et les maladies infectieuses (NIH) dispose d’une excellente base de données en ligne des exigences réglementaires liées aux essais dans le monde, appelée ClinRegs.
  • Ces comités donnent leur avis sur l'implication des participants et si les activités proposées sont éthiques et sans risques.
  • Parfois, le comité d'éthique local ainsi qu’un comité d'éthique basé dans l'institution du promoteur doivent approuver l’essai.
  • Les soumissions aux comités doivent se faire suffisamment tôt pour laisser le temps nécessaire à leur examen, d'autant plus que certains comités exigent de voir l'approbation d’un autre comité avant de donner leur approbation finale !
  • Si vous êtes intéressé(e) par des ressources relatives à l'éthique de la recherche en santé mondiale, consultez Global Health Bioethics, Research Ethics and Review.

Exécuter

Cela concerne toutes les activités quotidiennes liées à la conduite d’un essai clinique sur le paludisme.

Préparation du site et engagement

  • Il s’agit de faire en sorte que toutes les installations nécessaires et présentes sur le site conviennent à l'essai, y compris les équipements et consommables. 
  • Assurez-vous que tous les documents nécessaires au moment du lancement de l'essai sont remplis convenablement, et que suffisamment de personnel de recherche dûment qualifié a été recruté et formé (y compris dans les bonnes pratiques cliniques) afin que chacun de ses membres connaisse son rôle propre et l’objet de l'étude. Vous trouverez de nombreux modèles de procédures dans le menu déroulant ci-dessous permettant de préparer le déroulement d’essais simples et plus complexes.
  • Mobilisez la communauté d’où seront issus vos participants. Identifiez les dirigeants ou meneurs qui peuvent faciliter l'engagement communautaire et aider les participants et participantes potentiels à comprendre pourquoi cet essai est mis en place et comment il peut bénéficier la communauté. Assurez-vous que cela peut se faire dans la ou les langues locales. Laissez du temps pour les questions et encouragez-les. De nombreuses organisations ont des experts en communication qui peuvent vous aider. Des ressources de qualité, liées à l'engagement communautaire, sont disponibles, par ex. sur le site MESH.

Consentement éclairé

  • Les participants doivent donner leur consentement éclairé avant le démarrage de toute procédure d'essai. La fiche d'information de l'essai et le formulaire de consentement éclairé, ainsi que le protocole, doivent être approuvés par un comité d'éthique. Consultez notre modèle de formulaire de consentement et d’informations dans le menu déroulant ci-dessous. Il peut servir de base pour la rédaction de votre propre formulaire en vue d’un essai d'efficacité sur le paludisme. Nous avons inclus un texte pour couvrir le domaine relativement nouveau du partage des données (en prévision d'analyses de données secondaires). 
  • Dans les zones d’endémie palustre où certains participants ne peuvent pas écrire, l’empreinte digitale peut remplacer la signature, dans la mesure où un témoin sachant lire et écrire est là pour assurer que l'information donnée est exacte. 
  • Le consentement est un processus continu : il faut continuellement demander aux participants s’ils ont toujours la volonté de prendre part à l’essai et leur rappeler qu’un retrait de l’étude ne signifie pas que leur maladie ne sera pas traitée. Les modifications apportées au protocole d'essai et affectant les participants doivent leur être communiquées à l’occasion d’un nouveau processus de consentement éclairé approuvé. 
  • Dans certaines circonstances, comme avec les enfants (mineurs) ou les personnes frappées d'incapacité, un représentant légal (une personne qui est en mesure de consentir à un traitement) peut donner le consentement. Dans certaines études, les enfants plus âgés doivent aussi donner leur assentiment.

Recrutement et rétention

  • Une fois que le consentement à participer est donnée par une personne ou son représentant légal, l’inscription du participant à l'étude est l'étape suivante. Assurez-vous que toutes les données à l’inclusion et toute la documentation sont complètes. Si des variables patient essentielles sont manquantes, ces informations risquent d’être impossibles à récupérer plus tard. 
  • Il est crucial de pouvoir retenir les participants pour prévoir les nécessaires visites de suivi. Des procédures comme les rappels téléphoniques ou les visites au domicile des non-répondeurs peuvent améliorer la rétention. L'enthousiasme communautaire aide également. Les programmes de lutte contre le paludisme peuvent accepter d'assurer le suivi des participants qui ne reviennent pas pour une visite. 
  • La rétention de la participation est meilleure lorsqu’une aide financière vient compenser le temps perdu en déplacements et procédures d’essai à la clinique ou au dispensaire. Cela doit être explicite dans les informations données au participant et approuvé par le comité d'éthique.

Produit expérimental

Les essais cliniques impliquent l'administration d'un produit expérimental, comme un médicament antipaludique, une fois que les participants consentent à prendre part à l’essai.

  • Il est important de s’assurer que le produit expérimental est stocké en toute sécurité, dans les bonnes conditions (par exemple, à température correcte), et que les procédures sur la façon de traiter le médicament sont disponibles, surtout si des dilutions sont nécessaires.
  • En outre, il est important que le personnel comprenne les procédures documentées sur les doses à administrer, si ces dernières doivent être prises avec ou sans nourriture, et ce qu'il faut faire si un participant vomit le médicament à l'étude. Par conséquent, le personnel doit être soigneusement formé à toutes ces questions.
  • La responsabilité et la transparence relatives aux produits expérimentaux sont des éléments clé dans les essais cliniques. Dans le cadre des bonnes pratiques, il est recommandé au pharmacien de l'essai clinique de documenter tous les stocks du produit expérimental et d’être en mesure de rendre compte de tous les médicaments délivrés aux participants à la clinique ou au dispensaire.  

Processus cliniques

  • Un essai clinique sur le paludisme repose sur diverses évaluations cliniques depuis le dépistage jusqu’à la fin du suivi des participants. Chacun de ces processus doit être exécuté conformément aux exigences de l’essai afin qu'il soit cohérent et exact. Cependant, la plupart de ces processus (comme la prise de température ou de poids, essentiels pour les essais sur le paludisme, et la réalisation d’ECG) sont assez standard, nous avons donc inclus des modèles pour ces derniers.
  • Nous avons également ajouté quelques lignes directrices spécifiques au paludisme concernant le prélèvement des échantillons pour les frottis et les diverses analyses pharmacologiques d’antipaludiques (ainsi que quelques directives générales sur la collecte d'échantillons par divers moyens : piqûre au doigt, au talon, ponction veineuse).
  • Il est important de disposer d'un personnel qualifié qui possède les compétences nécessaires pour gérer toutes les situations médicales qui peuvent survenir au cours du suivi des participants. De plus, certaines autorités réglementaires demandent à ce que le site dispose de procédures standard pour faire face aux urgences médicales. Aussi, nous avons inclus des modèles de procédures pertinents.
  • Les sites peuvent aussi avoir mis en place des processus standard permettant au personnel d’identifier et de gérer certaines situations médicales telles que l'échec du traitement et l’hémolyse.

Processus de laboratoire

  • La plupart des essais cliniques portant sur la sécurité, l'efficacité et la pharmacocinétique des antipaludiques ont une composante de laboratoire et, souvent, cette dernière constitue la plus grande partie des procédures d'essai
  • Il est donc important de définir les différents processus de laboratoire qu'un participant subira en prenant part à l’essai, et ceux-ci doivent être bien compris par tous les membres de l'équipe de recherche impliqués. Le prélèvement d'échantillons peut facilement être oublié lors d'un essai clinique, ce qui affecte les conclusions tirées de telles études. Il est bon d'avoir des modes opératoires normalisés bien documentés qui définissent comment mener chaque procédure de laboratoire, que ce soit au niveau clinique ou analytique (laboratoire). Consultez la section Processus cliniques ci-dessus pour les procédures liées à l'échantillonnage et cette section pour les procédures au niveau du laboratoire. Vous trouverez des vidéos sur ce sujet dans notre section Actualités et informations.
  • Si le personnel a besoin d'une formation sur des activités liées au laboratoire, visitez Global Health Laboratories et le Global Health Network's Training Centre pour les cours en ligne, dont les Techniques de bases pour le diagnostic microscopique du paludisme de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et Les bonnes pratiques de laboratoire clinique.

Rapports de progression et de sécurité

  • Le promoteur est responsable de l'évaluation de la sécurité des produits expérimentaux, tandis que le chercheur surveille les participants pour que toutes questions médicales émergeantes soient gérées de façon appropriée. De plus, il peut y avoir un Conseil de surveillance de la sécurité des données (ou équivalent) chargé d'examiner périodiquement les résultats de l'essai et de conseiller le promoteur et le chercheur en cas de problèmes de sécurité.
  • Il peut s’avérer nécessaire d’envoyer les rapports de progression de l’essai à divers intervenants, comme le comité d'éthique, les autorités réglementaires et les bailleurs de fonds. Ceux-ci exigent souvent un résumé des problèmes de sécurité, y compris les listes d'événements indésirables observés sur les sites.
  • Les modes opératoires normalisés en matière de sécurité doivent être mis au point et finalisés avant que l'étude ne commence afin que tous les membres du personnel comprennent leur rôle, notamment comment gérer et signaler les effets indésirables.
  • Consultez Global Pharmacovigilance pour accéder librement à des ressources supplémentaires sur le suivi de la sécurité pendant l'essai.

Analyser

L'analyse des données issues d'essais cliniques sur le paludisme commence par l'élaboration d'un plan d'analyse statistique qui oriente les analyses de données provisoires et finales. 

Plan d’Analyse statistique

  • Un plan d'analyse statistique est un aperçu détaillé de la façon dont les données seront analysées (y compris les analyses intermédiaires). 
  • Bien que mentionné à ce stade de la voie, le plan doit être prévu au moment de la conception de l'essai sur le paludisme. 
  • Il garantit que toutes les hypothèses prévues sont évaluées de manière scientifiquement valide et documentées convenablement lors de la collecte des données. 
  • Il explique en outre comment les résultats sont communiqués.

Définition des outils analytiques

  • Dans le cadre des bonnes pratiques, il est recommandé de choisir les logiciels et outils analytiques qui seront utilisés pour analyser les données. Il faut l’expliquer dans le plan d'analyse statistique.
  • Ces ressources ne manquent pas. Il faut donc garder à l’esprit la question suivante : qu’est-ce qui vous offrira les résultats optimaux qui vous aideront à interpréter vos données ?  
  • WWARN a développé plusieurs ressources qui peuvent aider l’analyse et l’interprétation des données cliniques et de laboratoire.

Partager

Les rapports d'essais cliniques sur le paludisme peuvent comprendre des rapports de synthèse d'essai, des manuscrits destinés à la publication ou tout matériel utilisé pour la diffusion des résultats de l'essai.

Rapport d'essai et diffusion des résultats

  • À la fin de l’essai sur le paludisme, un rapport est présenté, résumant les résultats basés sur l'analyse. Il peut être présenté aux bailleurs de fonds et/ou au promoteur. Il constitue la base des manuscrits destinés à la publication. Lors de la publication des résultats, il est très utile de suivre les directives reconnues concernant l’établissement de rapports, telles que les lignes directrices CONSORT pour les essais randomisés (fait partie de EQUATOR Network, car ces dernières assurent que toutes les informations pertinentes, nécessaires aux lecteurs pour évaluer l’essai, sont incluses. La publication des résultats négatifs est tout aussi importante que celle des résultats positifs.
  • Choisissez le public visé et entrez en contact avec lui pour l’informer de vos résultats et collaborer sur la meilleure façon de partager vos données avec l’ensemble de la communauté de lutte contre le paludisme. De nombreuses organisations ont des experts en communication qui peuvent vous aider. Des ressources de qualité, liées à l'engagement communautaire, sont disponibles, par ex. sur le site MESH.

Processus de fin d’essai

Ces processus comprennent la dernière visite de surveillance et l'archivage des données d'étude ou des échantillons.

Visite de surveillance finale

  • À la fin de l’essai, l’observateur visite le ou les sites pour travailler avec le personnel à la conclusion des activités de l'essai. Cela garantit le respect des normes de conduite de l'essai jusqu'à son terme, ainsi que la collecte de toutes les données, la prise en compte de toutes les questions liées à la sécurité, la mise en place d’un plan stipulant quoi faire avec les équipements et consommables restants et la documentation de l'essai.
  • Il est également important d'avoir un plan de fin anticipée, afin de clôturer facilement l’essai sur demande du comité de surveillance des données, par exemple pour des raisons de sécurité.
  • Tous les intervenants concernés sont ensuite informés du statut final de l’essai, les registres sont mis à jour et la publication est planifiée.

Archivage des données et des échantillons

  • Les données recueillies au cours de l'essai sur le paludisme doivent être archivées selon un processus documenté.
  • La période d'archivage dépend des attentes locales et internationales.
  • Le cas échéant, les échantillons biologiques doivent être conservés selon le protocole, le processus de consentement éclairé, etc.~ 
  • Dans le cadre des bonnes pratiques, il est également recommandé d'avoir mis en place des politiques de partage des données afin de permettre la réutilisation des données et d'assurer que les données primaires sont conservées en toute sécurité dans un système d’archivage à long terme, et pas seulement sur votre ordinateur portable !