Search
Microscopy in MRU

Rejoignez notre formation sur le dosage in vitro Ring-stage Survival Assay, au Cambodge

10 July 2014

Après le développement du dosage Ring-stage Survival Assay (RSA) par l'Institut Pasteur du Cambodge, le réseau WWARN soutient un atelier de 5 jours sur le RSA à Phnom Penh, au Cambodge, du 29 septembre au 3 octobre. Le but est d'élargir la communauté des chercheurs sur le paludisme capables d'effectuer ces nouveaux tests. La procédure RSA permet aux chercheurs d'évaluer la sensibilité réduite à l'artémisinine des parasites Plasmodium falciparum à élimination lente. L'artémisinine est l'un des médicaments antipaludiques de première ligne utilisés pour traiter les patients.

Au cours de l'atelier RSA, à l'Institut Pasteur du Cambodge, Didier Menard  et Benoit Witkowski encadreront les participants et leur donneront des conseils approfondis sur le test RSA, in vitro et ex vivo, réalisé sur des isolats de Plasmodium falciparum frais et adaptés aux cultures. Les participants apprendront également à interpréter de manière fiable les résultats du dosage lus sous le microscope.

La formation s'adresse à des chercheurs, originaires de régions où le paludisme est endémique, qui ont une expertise reconnue dans la culture des parasites responsables du paludisme et dans le dosage in vitro standard mesurant la sensibilité aux médicaments. Elle fait suite à une formation similaire au Kenya qui a également encouragée les participants à retourner dans leur laboratoire pour détecter et surveiller la présence de parasites résistants à l'artémisinine dans leur région.

Une participante à la derniére atelier, Hoseah Akala, partage ses impressions :

« La formation RSA a fourni des compétences utiles pour déterminer la variabilité de la réponse à l'artémisinine des isolats kényans. À l'avenir, ce dosage fera partie intégrante des études d'efficacité in vivo dans la région. La bonne maîtrise du RSA facilitera l'identification des changements de la sensibilité à l'artémisinine et complétera donc les études d'efficacité pour guider le traitement efficacement. » Agent principal de recherche, PhD, laboratoire de résistance aux antipaludiques, GEIS - KEMRI/USAMRU-K.

Téléchargez la demande de participation à la formation de 5 jours en septembre et le programme détaillé. Contactez Benoit Witkowski (bwitkowski [at] pasteur-kh [dot] org) pour toutes questions supplémentaires ou pour remettre la demande dûment remplie. Tous les coûts des activités de l'atelier RSA seront pris en charge par WWARN. Cependant, les participants devront s'acquitter eux-mêmes des frais du voyage aller/retour à Phnom Penh, d'hébergement, de nourriture et de toutes autres dépenses occasionnées durant ces 5 jours d'atelier. 

Téléchargez et partagez le mode opératoire standardisé : Dosage Ring-stage Survival Assays (RSA) pour évaluer les sensibilités in-vitro et ex-vivo de Plasmodium falciparum à l'artémisinine. Il a été développé par Benoit Witkowski et Didier Ménard et amélioré en collaboration avec Chanaki Amaratunga et Rick M. Fairhurst, du laboratoire de recherche sur le paludisme et ses vecteurs, NIAID, NIH. 

Le saviez-vous ? Les parasites adaptés aux cultures in vitro et résistants à l'artémisinine de l'Institut Pasteur du Cambodge sont à la disposition des investigateurs, au Centre MR4 aux États-Unis, pour qu'ils puissent les utiliser comme témoins dans le dosage RSA et d'autres applications.

Six isolats de cultures, en commençant par MRA-1236 Plasmodium falciparum IPC3445 Pailin Cambodge 2010, sont maintenant disponibles sur demande dans le catalogue en ligne des ressources BEI.  Pour demander ces souches, les investigateurs doivent s'inscrire auprès des Ressources BEI pour accéder au catalogue en ligne de niveau 2.

Des informations plus détaillées, sur l'inscription à l'accès en ligne à toutes les cultures et tous les réactifs du Centre MR4 et des ressources BEI, sont disponibles aux investigateurs du monde entier par le biais du NIAID.