Search
Blister packs

Nouvelle base de données met en évidence les manques de données pharmacocinétiques

20 August 2014

Ne serait-il pas pratique de pouvoir trouver, au même endroit, toutes les informations publiées sur l'exposition aux médicaments antipaludiques ? L'équipe de pharmacologie WWARN a franchi une étape supplémentaire et a développé une base de données interrogeable qui résume toutes les publications disponibles sur l'exposition aux médicaments antipaludiques depuis 1934.

L'obtention de concentrations adéquates de médicaments antipaludiques dans le sang est une étape essentielle à la guérison des malades atteints d'infections paludéennes. Cette base de données rassemble des études et des résultats provenant aussi bien de patients souffrant de paludisme que de volontaires sains chez qui les échantillons prélevés ont permis d'analyser les concentrations du médicament. Elle fournit un résumé détaillé de tous les paramètres pharmacocinétiques antipaludiques disponibles.

La base de données renseigne sur les paramètres pharmacocinétiques rapportés dans les essais/études et résume les données par :

  • régime et allocation de traitement ;
  • sous-populations telles que les nourrissons, les enfants et les femmes enceintes ;
  • concentration du médicament mesurée ;
  • matrice de l'échantillon (par exemple, plasma, sang total, taches de sang séché sur papier filtre) ;
  • méthode de dosage.

L'utilisation de cette ressource permet aux chercheurs de voir facilement quelles études pharmacocinétiques ont été menées et de comparer leurs résultats avec des recherches antérieures.

« Cette base de données fournit aux chercheurs un résumé détaillé de tous les paramètres pharmacocinétiques antipaludiques disponibles ; elle met en évidence les lacunes dans les connaissances, notamment les données limitées concernant des populations vulnérables pour lesquelles la charge de morbidité est très forte - telles que les nourrissons, les enfants sous-alimentés et les femmes enceintes », commente Prof Karen Barnes, Chef du groupe pharmacologie WWARN, basée à l'université de Cape Town. « Cela va aider les futurs chercheurs à concentrer leurs efforts sur les populations et les antipaludiques avec peu ou pas de données pharmacocinétiques disponibles.

« Cela permettra également aux auteurs de dégager les explications les plus probables à l'origine de différences entre leurs résultats et ceux d'études précédentes. Ils pourront mieux détecter les résultats aberrants, révélateurs potentiels d’erreurs, par exemple dans les unités utilisées. La qualité des données rapportées et leur interprétation s'en trouveront améliorées. »

Les chercheurs peuvent parcourir et filtrer les données en ligne ou télécharger et enregistrer l'ensemble des archives ou seulement des sous-ensembles sélectionnés. Ils ont ainsi accès à l'information selon leurs besoins. Les instructions sur la façon d'utiliser la base de données sont incluses dans le document téléchargeable.

Il s'agit de la première itération de la base de données. Envoyez-nous vos suggestions pour en améliorer la structure ou la fonctionnalité, ou pour ajouter d'autres paramètres, par email à Lesley Workman à pharmacology [at] wwarn [dot] org.

Le groupe de pharmacologie WWARN étudie également différentes approches afin d'optimiser le dosage des médicaments antipaludiques chez les femmes enceintes et les jeunes enfants en utilisant des techniques de modélisation mathématique et statistique, connues sous le nom de modélisation pharmacocinétique des populations. Lisez à propos sur le dernier rapport du Partenariat Roll Back Malaria en ce qui concerne l'impact des interventions de lutte contre le paludisme sur la santé maternelle, néonatale et infantile.