Search

Lancement de WWARN Explorer

21 April 2011

Les données provenant d’un nombre croissant d’études antipaludiques à travers le monde sont désormais disponibles sur WWARN Explorer, un outil à la portée de chacun dans la lutte contre la résistance antipaludique. Cet outil en ligne a récemment été lancé après près d’un an de développement de la part de l’équipe Informatique de WWARN, avec la collaboration des autres modules.

La carte interactive de WWARN Explorer donne un aperçu instantané de la recherche sur les antipaludiques à travers le monde. Les utilisateurs peuvent considérer le contenu en détail, en triant par pays, par médicament, ou par type d’étude ; ils pourront ainsi examiner les résultats de chaque étude parmi des centaines disponibles sur la base de données.

WWARN Explorer est unique en son genre : les analyses se fondent sur les données individuelles des échantillons, prélevées selon une approche méthodologique standardisée.

WWARN Explorer est conçu dans un objectif d’expansion, et de nouveaux outils d’analyse y seront ajoutés au fur et à mesure que nous recevons plus de données. Le tout nouveau Molecular Surveyor est une carte complémentaire qui relève les données portant sur les marqueurs moléculaires dans les publications évaluées par comité de lecture. Nous avons aussi pour projet d’ajouter des informations concernant la qualité des traitements antipaludiques dans les douze mois à venir.

Richard Cooksey, Développeur web sénior de bases de données, explique ce processus: «  Les collaborateurs présentent les fichiers de leurs résultats d’études à travers le site internet de WWARN. Le processus de gestion des données permet à WWARN d’imposer un format standardisé à ces données brutes pour ensuite les analyser selon des méthodes courantes. Ce processus fournit des résultats détaillés et un rapport d’étude, qui sont renvoyés au collaborateur pour qu’il donne son accord. Les analyses et les résumés des données d’études sont ensuite visionnés sur WWARN Explorer.

« Les collaborateurs profitent de nos efforts pour standardiser et analyser leurs données ; ils bénéficient également d’un lieu de stockage des données et d’une visibilité accrue pour leurs travaux.  Au fur et à mesure que  cette archive de données s’élargit, WWARN Explorer offrira une image plus complète de la situation, et sera d’une plus grande utilité pour la communauté antipaludique.

« Le développement de WWARN Explorer est passé par plusieurs phases : proposer des idées, les évaluer, et recueillir les réactions des principaux intéressés. Notre plus grand défi a été de trouver la meilleure manière de représenter les résultats scientifiques. »

L’outil permet aux utilisateurs de créer leurs propres requêtes. Un exemple : un chercheur qui s’intéresse à l’efficacité d’un ACT pourra comparer les résultats d’études cliniques en Afrique de l’Ouest avec des études semblables en Afrique centrale ou en Afrique de l’Est. WWARN Explorer peut aussi permettre la collaboration de chercheurs qui s’intéressent aux mêmes problèmes. Ainsi, quelqu’un qui travaille dans une région isolée du Cambodge peut chercher et identifier un chercheur qui étudie des problèmes analogues de l’autre côté de la frontière, au Vietnam.

« Nous voulons maintenant encourager davantage de scientifiques, d’institutions et de laboratoires de santé publique à s’impliquer dans le projet WWARN. Nous disposons actuellement de données pour 61 pays, mais nous espérons aboutir à une image plus complète de la situation actuelle, en identifiant et en comblant les lacunes dans nos connaissances. Une telle base de données mettrait un outil vraiment efficace à la disposition de la communauté antipaludique. Déjà, nous nous réjouissons de voir les experts du paludisme se servir des données d’études actuellement disponibles sur Explorer pour explorer l’épidémiologie de la résistance antipaludique. »

A titre personnel, dit Richard, ce projet a été très enrichissant. «Cela a constitué un défi considérable, puisque nous devions réunir ces diverses données de santé publique dans un système unique. WWARN Explorer possède un immense potentiel pour présenter et résumer les données recueillies à travers le monde, et par là même augmenter leur valeur.  Des prises de décisions appropriées pour contrôler la propagation de la résistance antipaludique nécessitent des informations précises et actualisées en temps réel. »

Visitez le site WWARN pour savoir comment contribuer au projet WWARN, et pour découvrir comment nous soutenons la recherche dans le domaine de la résistance antipaludique.