Search

La sulfadoxine pyriméthamine (SP) est le traitement préventif intermittent (TPIg) recommandé pour les femmes enceintes atteintes de paludisme tandis que la combinaison SP + Amodiaquine est utilisée pour la chimioprévention du paludisme saisonnier (CPS). Parce que ces deux traitements préventifs sont maintenant largement déployés, il y a un regain d'intérêt pour le niveau de résistance à ces médicaments antipaludiques. L’outil dhfr et dhps Molecular Surveyor affiche la prévalence, par année et par lieu, des marqueurs moléculaires associés à la résistance à la SP, présents dans le parasite Plasmodium falciparum.

Les données utilisées pour alimenter l'outil Surveyor sont librement disponibles et le fichier complet peut être téléchargé pour un usage ultérieur.

L'outil permet de visualiser clairement, dans un format standardisé, les données probantes qui pourront orienter les stratégies de surveillance internationales, régionales et nationales pour protéger les femmes enceintes, dans les régions où le paludisme est endémique, contre la propagation ou l'émergence de la résistance à la SP.

L’outil dhfr & dhps Molecular Surveyor :

  • affiche la distribution des marqueurs de la résistance associés à une réduction de l'efficacité de la SP dans 22 pays ;
  • résume les données provenant de 18 541 échantillons et 35 publications ;
  • est muni de réglages par défaut flexibles qui peuvent être facilement changés par l'utilisateur ;
  • permet à l'utilisateur d'explorer les données par type de marqueur moléculaire, par pays et par période de temps, en utilisant les options de filtre sur la barre de gauche ;
  • propose, sous la carte, d'autres visualisations des mêmes données qui permettent d'explorer l'évolution dans le temps et de comparer deux sites d'intérêt différents de manière plus approfondie.
  • permet de télécharger l'ensemble complet des données.

Explorez une version précédente de l’outil dhfr & dhps Molecular Surveyor, affichant les marqueurs de résistance à la sulfadoxine-pyriméthamine.

Pour plus d'informations sur cet outil ou pour fournir des données moléculaire au Centre de données de WWARN, envoyez un email au Dr Georgina Humphreys à l’adresse molecular [at] wwarn [dot] org.